Comment créer une chambre Montessori ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Hello les créateurs de votre intérieur !

Aujourd’hui je m’attaque à un gros dossier ! La méthode Montessori pour créer la chambre de vos enfants !

Mais vous allez me dire c’est quoi exactement cette fameuse méthode ?

Je vous explique en quelques mots :

Maria Montessori est une des pionnières dans la pédagogie éducative de l’enfant. Elle a étudié le développement de l’enfant pour mieux comprendre ses besoins.

Elle découvre que chaque enfant poursuit son propre développement en acquérant des besoins spécifiques à chacune de ses étapes de développement.

Les enfants de 3 à 6 ans recherche une certaine autonomie. Ils veulent agir par eux même ! Pour cela ils doivent être à l’aise avec cette méthode dès le début de leurs développement.

Les enfants de 6 à 12 ans sont en recherche de responsabilités, ils apprennent à penser par eux même !

Dans les Maisons dites « Montessori », l’espace et le mobilier s’adaptent à la taille de l’enfant, pour favoriser les mouvements, stimuler les sens : coin cuisine, coin nature, salle de lecture ou de concentration, petits animaux, beaucoup de matériel éducatif (bouliers, puzzles, lettres, formes) et de couleurs.

Le cadre pédagogique doit être soigneusement élaboré pour répondre aux «besoins de liberté et de choix », et canaliser “en douceur” l’énergie vitale de l’enfant. Le rôle des parents consiste à motiver l’enfant et à installer une ambiance adaptée. Toute intervention est mesurée. « Aide-moi à faire tout seul » est la demande implicite de l’enfant.

C’est là que votre rôle de parent accompagnateur du développement de votre enfant entre en scène !

Maria Montessori disait que:

« Nous devons offrir à l’enfant un environnement qu’il peut utiliser lui-même : un bureau avec des tiroirs qu’il peut ouvrir, des objets d’utilisation courante qu’il peut manipuler, un petit lit dans lequel il peut dormir la nuit sous une belle couverture qu’il peut remettre lui-même. Nous devons lui donner un environnement dans lequel il peut vivre et jouer, alors nous pourrons le voir travailler toute la journée avec ses mains et attendre impatiemment pour se déshabiller lui-même et s’allonger sur son lit. »

Il va de soit que vous vous adaptez au développement de votre enfant, donc vous devez faire des expériences et le laisser vous guider dans certains choix !

La plupart des chambres que nous avons l’habitude de voir autour de nous, dans les magazines ou sur internet, sont des chambres qui sont optimisées pour le confort des parents. On retrouve bien souvent un lit à barreaux, une armoire et une commode et parfois un coffre à jouet. Tout est propre, pratique et rien ne dépasse.

Dans une chambre Montessori, nous utilisons un tout autre système. La liberté d’exécution.

1. La liberté de mouvements !

Oui oui, la liberté de mouvements même pour des tout petits ! Vous allez me dire c’est un peu risqué, et je vous dirais pas vraiment ! Ça veut dire qu’il faut laisser à votre enfant la liberté de se lever dans la nuit ou de pouvoir se tourner dans tous les sens pour dormir ! Vous allez avoir des moments de calme avant le coucher, un enfant qui va découvrir les livres, prendre le temps de les manipuler, mais aussi de faire quelques petites bêtises de les déchirer donc prenez du solide!)

Ayant une petite terreur des bacs à sable à la maison, je n’ai pas commencé tout de suite avec un type de chambre Montessori, alors nous avons essayé progressivement, avec des siestes sur un matelas par terre, et à ma grande surprise j’ai eu un enfant plus calme qui prenez le temps de redécouvrir sa chambre et qui nous à prouvé que cette méthode lui laissait le choix !

Je crois que la réelle solution est le choix, pour ceux qui veulent essayer avec leurs enfants très éveillés, créez des alternatives, un sieste de liberté, une nuit dans son lit et au fur et à mesure votre enfant vous dira ce qu’il préfère. Si votre enfant est assez indépendant et escalade tous, ouvrez ce petit lit à barreaux et demandez lui ce qu’il préfère ! Même sans réel langage il saura vous dire ce dont il à besoin.

Ce qui veut dire matelas par terre ou presque ! Laissez un sommier dessous pour que le matelas puisse s’aérer ! Le coût de ce petit bijoux ? Presque rien, du bon sens, des gros ou petit muscles et une petite après midi de bricolage et ça donne ça !

Vous voulez un petit tuto, pour réaliser cette œuvre d’art ! Oh oui oui j’adore les tutos donc en voici quelques uns !

TUTO : lit Cabane:

Mon tuto ici :!

Pour les moins bricoleur vous pouvez trouver un lit cabane dans le commerce : ici !

Ou trouver un lit Tipi : ici

Où placer le lit d’une chambre Montessori ?

Le matelas est posé au sol dans un coin de la chambre. Bébé doit voir la porte d’entrée de sa chambre afin de gérer les allées et venues.  Sur le côté ouvert, installez un tapis pour amortir la descente entre l’épaisseur du lit et le sol.

Vous pouvez aussi installer un tour de lit sur le mur et au niveau de la tête du lit. Pour les bébés n’hésitez pas à installer des coussins en forme de boudins pour faire le tour du lit et donner à bébé son sentiment de sécurité !

  1. Un accès aux jouets en toute liberté !

Les enfants sont en perpétuelle exploration, et pourquoi pas dans leurs chambres ! Ce lieu va être leurs terrain de jeux et de découvertes préféré ! Donc lâchez vous sur les caisses de livres, les étagères (bien accrochées) mais à portée de mains, les boites en cartons…Tout doit être à portée de mains, pour enseigner à l’enfant le fait de ranger par lui même !

Des petits poufs pour le jeux et la lecture !

 

Le tuto ici !

  1. Privilégiez la sécurité

La méthode Montessori laisse beaucoup de liberté à l’enfant, ce qui veut dire attention à tous les danger ! Installez les cache-prises, bloques-tiroirs, protèges-doigts pour les portes. N’installez pas de meubles trop volumineux sinon vous aurez des risques de chutes. Fixez tous vos meubles aux murs. Et épurez un maximum.

  1. Un dressing à porté de mains !

L’autonomie des enfants commence aussi par apprendre à s’habiller seul. Cela veut dire que l’enfant va apprendre à choisir ses vêtements. Il vous faut donc des rangements à portée de main. Ce qui veut dire que vous pouvez opter pour des casiers ouverts.

Si vous avez un placard : vous pouvez y aménager une petite penderie à son niveau, de manière à ce que, vers 2 ans, il puisse choisir lui-même ses vêtements.

  1. Un miroir pour le développement

Le miroir est un classique de l’aménagement de chambre Montessori. Il favorise l’apprentissage de l’autonomie. Posé à l’horizontal, sur la partie basse du sol, le miroir permet à l’enfant de se découvrir quand il est petit. Il développe aussi la conscience de l’enfant, il va en effet petit à petit se reconnaître et voir un double de lui. Puis, l’enfant rampe et se met à jouer avec son image. Quand il grandit, le miroir peut être incliné à la verticale, pour l’aider à s’habiller seul.

  1. Les couleurs de la chambre !

    Les couleurs que vous allez choisir doivent être calmes et apaisantes. Votre enfants doit se sentir en sécurité dans sa chambre pour bien dormir. Les couleurs neutres et claires vous donnerons ce sentiment. Attention, on ne surcharge pas la pièce avec des bibelots inutiles, ou des décorations trop prononcées. Restez sobre et minimaliste. Maria Montessori, dit que « l’enfant construit son intérieur dans un environnement extérieur bien rangé » ! Un environnement bien organisé aide l’enfant à se concentrer.

Délimitez les espaces d’activité !

Plusieurs zones d’activités se présente dans cet nouvel espace.

Vous devez donc les délimiter par quelques astuces déco.

– Utilisez les couleurs !

Vous pouvez délimiter un espace nuit avec des formes de maison ou zone de couleur différente du reste de la chambre !

– Utilisez des accessoires !

Une guirlande lumineuse permet de délimiter un Espace sommeil de jour comme de nuit !

Des étagères basses pour un Espace lecture !

Des caisses de jeux basses, des rangements transparents et un grand tapis pour la partie Jeux !

Un beaux fauteuil confortable pour la partie repas dans la nuit ou un moment câlin pour le coucher !

Pour en terminer avec la chambre Montessori, c’est laisser la chance à son enfant de s’exprimer pleinement. Je pense tout de même que le caractère le l’enfant y joue beaucoup. Ayant des enfants très actifs en journée ils ont besoin d’un espace très rassurant et sécurisant pour la nuit. Etudiez votre enfant et donnez lui la parole.

Les aménagements les plus simples sont les meilleurs pour l’enfant. Un enfant doit s’ennuyer pour développer son coté créatif.

J’espère que cet article vous à plus ! N’hésitez pas à « liker », partager et à me poser des questions ou publier votre expérience avec la méthode Montessori en agencement !

Justine de Change ton intérieur.



  • 43
    Partages