Acheter : Comment bien choisir son nid ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Comment bien choisir son appartement ou sa maison ! Quand on ne connaît pas trop le milieu de l’immobilier il est assez difficile de choisir son nid sans se poser de nombreuses questions !!

Alors aujourd’hui je vous donne quelques conseils pour acheter votre bien dans les meilleurs conditions !!

1. Préparez votre budget

Quand ?

Est ce le bon moment pour investir ? As t-on des situations géographiques stables ? Qui ne se pose pas cette question lorsqu’elle a un projet d’achat. A vrai dire le plus tôt possible est le mieux. Et aussi il n’y à pas vraiment de « bon moment » !

Comment ?

Tout d’abord préparez votre budget. Combien pouvez vous investir ? Combien la banque peut vous prêter ? Et surtout combien pouvez rembourser par mois ? En cas de déplacement, perte d’emploi ou encore achat locatif !

Regarder et étudiez toutes les possibilités. Étudiez toutes vos dépenses par mois et par année. Tout doit être comptabilisé, laissez vous un budget de coté pour les loisirs (vacances, sorties…) mais aussi pour les petits tracas du quotidien.

Toutes ces questions doivent avoir des réponses pour savoir dans quelle catégorie et tranche de prix vous voulez vous positionner. Ensuite regarder le type de bien que vous souhaitez et faite des compromis pour arriver à trouver un accord entre les deux.

Pourquoi ?

Pour arrêter de jeter votre argent par la fenêtre et faire fructifier vos économies. Pour s’installer une fois pour de bon dans un environnement qui vous convient. (Un lieu qui vous parle, un entourage conviviale, et une proximité avec vos lieux favoris).

2. Préparez vos disponibilités pour être le premier à visiter

Les trois quart des achats se font sur les biens qui n’ont pas encore été mis sur le marché.

Les agents immobiliers qui vous font visiter le dernier bien enregistré dans leur agence. Ou encore de la vente au bouche à oreilles, j’ai un voisin qui veut vendre… Ce type de vente et d’achat est de plus en plus fréquent et tend à se développer. Faites appel à un agent immobilier ou faites du porte à porte pour les quartiers les plus recherchés. Sinon soyez le premier à appeler pour un bien de particulier et visitez-le au plus vite.

Crédit photo : Giovanni Gargiulo

3. Faites une contre visite assez rapidement avec un professionnel

Étudiez le budget travaux

Tout logement à besoin de petits ou gros travaux. Du changement de peinture jusqu’à refaire une salle de bains ou cuisine, étudier les prix et ce que ça peut vous coûter !! Les modifications les plus coûteuses sont la chaudière, la cuisine, la salle de bains ou l’aménagement des combles !

Attention je vous conseil de toujours prévoir un budget « travaux surprise » (entre 5000 et 10 000 euros) et oui ça fait beaucoup mais si vous vous engagez dans la rénovation cela veut dire surprise du chef ! Et donc ça comprend des travaux que vous n’avez pas prévus.

Ne prenez jamais les travaux à la légère ont sait quand ils commencent mais jamais quand ils se terminent !!

Cela vous fait peur, faite confiance à votre professionnel et surtout prévoyez deux semaines de retards pour être sûr de votre coup.Tout dépend bien sûr de surface à rénover et si vous voulez réaliser des travaux vous même ou uniquement faire intervenir des professionnels.

Si votre budget assez serré, n’hésitez pas à faire venir un architecte d’intérieur pour faire du Home Staging et optimiser votre intérieur.

Les agrandissements possibles

Étudiez toutes les possibilités pour un éventuel agrandissement. Vous devez toujours avoir une longueur d’avance sur le vendeur. Pouvoir faire évoluer son logement en fonction de votre vie est nécessaire. Le 3ème bébé surprise ou bien une chambre d’amis à créer. Qui n’a pas eu ce genre de demande. Achetez un bien immobilier qui vous laisse une possibilité d’agrandir votre lieu de vie. Soit une transformation de pièce de vie pour recréer une chambre en plus, des combles aménageables, une extension sur jardin, ou encore un atelier à agencer qui n’attend plus que vous !

Crédit photo: Stefan Schweihofer

Faites des devis concrets par des professionnels !

Certains agents immobiliers minimisent des travaux coûteux, alors faite visiter votre futur achat à un professionnel. Ils chiffreront une prestation complète avec le coût de la démolition, de la rénovation et des conditions techniques que vous n’auriez pas vu !!

Faites faire des devis réels par des professionnels. Une approximation c’est bien mais un devis concret c’est mieux.

En un clin d’œil, ils verrons et estimerons le montant des travaux. S’ils ne peuvent pas se déplacer (prenez de nombreuses photos pour guider votre professionnel)

Choisissez vos dates de travaux !

Les meilleurs professionnels ont des délais d’attentes et les travaux ça prend du temps alors prévoyez assez tôt, les dates d’entrée dans votre logement. Si vous avez des ouvertures à refaire, ou bien des gros travaux n’hésitez pas à les faire faire quand il fait beau et chaud. (Vous ferez des économies de chauffage.

Si vous avez des enfants… Un conseil attendez que tout soit fini avant de rentrer dans votre logement sinon vous n’aurez jamais le temps de les finir avec des enfants qui jouent dans les travaux.

Si vous souhaitez en faire une partie, faite les quand vos amis peuvent venir vous aidez, pendant certaines vacances scolaires, ou bien les week-ends prolongés par des jours fériés.

4. Choisir le lieu

Les commerces / Transports / Écoles

Bien choisir sa rue. Ça veut dire regarder si vous avez des commerces à proximité, mais pas trop prés non plus. Le bar juste en dessous ce n’est pas une bonne idée. Prévisualisez toutes les possibilités de création de commerces. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de la mairie du lieu où vous souhaitez acheter si certains commerces vont se créer ou changer !!

Les impôts locaux

Avant d’avoir la surprise du chef des impôts. Vérifier à quel montant s’évalue les impôts locaux de votre futur bien immobilier. C’est important pour votre budget annuel.

Crédit photo: Limat  Md Arif

5.Vérifier le prix du marché

Tout d’abord comparez les prix des autres biens immobilier du secteur souhaité pour voir si celui que vous visez n’est pas trop sur-évalué ! Faites le calcul du prix de l’immobilier au m² sur votre région et bien entendu comparez les biens neufs ou rénovés comme celui que vous avez visité ! Plusieurs critères sont à vérifier : la zone géographique, l’orientation (nord, sud, est, ouest) si vous avez un extérieur, garage et copropriété.

L’heure de la négociation !

Attention, même si le bien est sur-évalué, si c’est vraiment un coup de cœur n’hésitez pas à faire une offre au prix. Plus vous allez essayer de négocier, si d’autres personnes se sont positionnés également sur ce bien il vous passera sous le nez. Si le bien visité est sur le marché depuis plus de six mois, n’hésitez pas à négocier de 10 000 à 15 000 euros en notant et précisant les choses que vous aurez à changer (chaudière électricité à refaire, isolation…) Négociez avec des arguments, ça passera mieux.

6. Comment choisir : Comparer deux biens entre eux

Pour départager deux biens entre eux et faire le meilleur choix, il est important de noter scrupuleusement :

– l’étage de l’appartement, ou l’accessibilité de la maison (escalier, jardin, impasse..)

– le nombre de pièces (le nombre de chambres, espace de vie et cuisine)

– Présence d’un ascenseur (synonyme de frais de copropriété)

– État de la façade extérieur (pour un appartement c’est signe de frais de copropriété dans les 2 ou 3 ans) environ 5000 euros par propriétaire.

– La vue : Sur quel paysage donnent vos fenêtres (cour intérieur, rue, vis-à-vis, jardin)

– L’exposition : le plus important pour moi. (Restez exposé, Sud Ouest au maximum ! Sauf si vous habitez dans des régions très chaudes ou le Nord Est sera votre meilleur ami pour lutter contre les fortes chaleurs.

Crédit photo: Purchase Gerd Altmann

7. Étudiez la revente

Ensuite regardez et étudiez la revente. Avant d’acheter vous devez être sûr qu’à la revente vous n’aurez aucuns soucis.

Avant d’acheter étudiez la revente, rien de tel qu’une petite mutation 2 ans après emménagement, pour avoir un bien qui ne se vend pas car il est mal situé.

Étudiez les transports en commun, si vous en avez à proximité. Regarder quel type de personne visite et achète votre type de bien, et cherchez à tout agencer dès le début pour vous mais aussi pour d’autres futurs acquéreurs.

Regarder si le marché de l’immobilier à le vent en poupe dans votre ville et prévoyez de revendre votre bien dans les 10 années à venir si vous faites une plus-valu ou non.

En résumé, je vous conseillerai de suivre votre instinct. Faites vous confiance travailler au coups de cœur, tout en vous posant les bonnes questions sur le lieu.

N’ayez pas peur des travaux, si vous vous faite aider sur l’estimation ou la réalisation par des professionnels. Ne sous estimez jamais le budget travaux, C’est lui qui vous permet d’avoir la maison ou l’appartement de vos rêves.

Justine de Change ton intérieur.

  • 10
  •  
  •  
  •  
  •